L’hypergamie s’en crisse

L’hypergamie s’en crisse à quel point ses amies et sa famille t’apprécie.

L’hypergamie s’en crisse que tes son meilleur ami.

L’hypergamie s’en crisse à quel point tu te considères comme un bon gars ni même tes capacité à convaincre les autres que c’est le cas.

L’hypergamie s’en crisse que tu t’es forcer à écouter tous ses films de filles et de lui avoir avouer a reculons que tes avais aimés.

L’hypergamie s’en crisse qu’elle était saoule, qu’il était ben cute et que c’est arrivé comme ça.

L’hypergamie s’en crisse à quel point tes gentil, drôle et intellectuel.

L’hypergamie s’en crisse que t’a rien vu venir.

L’hypergamie s’en crisse à quel point t’es un bon père.

L’hypergamie s’en crisse  que  tu as chamboulé tes études post-collégiale pour accommoder les siennes.

L’hypergamie s’en crisse à quel point tu te sens bien et inspiré en tant que père à la maison.

L’hypergamie s’en crisse que tu as déménagé de 100 km afin de te rapprocher d’elle pour la voir plus souvent.

L’hypergamie s’en crisse à quel point tu la supporte dans ses décisions ou que tu t’identifies comme un homme féministe.

L’hypergamie s’en crisse de la sincérité de tes convictions religieuses et de tes aspirations.

L’hypergamie s’en crisse de tes vœux de mariage.

L’hypergamie s’en crisse que tu aies financé ses études afin qu’elle se trouve une meilleur carrière.

L’hypergamie s’en crisse de savoir que t’es un esti de bon gars en adoptant les enfants qu’elle a eu avec d’autre hommes.

L’hypergamie s’en crisse de ta nature divine et miséricordieuse face à ses « indiscrétions de jeunesses ».

L’hypergamie s’en crisse de ton abnégation en assumant la responsabilité de ses dettes d’étudiante et de carte de crédit lors de ton mariage.

L’hypergamie s’en crisse des cafés que tu lui amène au lit ou à quel point t’es un bon cuisinier.

L’hypergamie s’en crisse à quel point tu fais bien les tâches ménagères.

L’hypergamie s’en crisse si les enfants sont biologiquement les tiens ou non.

L’hypergamie s’en crisse pas mal de toute les chose que tu faisais pour prouver ton amour pour elle…c’est pas ça qui la faisait vibrer…pis de la tuer y changera rien du tout.

Article original ici

(Éditer légèrement par Dom Béland)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s