Ma fille, je veux que tu saches…

Que les garçons sont différents de toi.

Je veux que tu saches qu’ils sont plus forts que toi physiquement. La force, ce n’est pas toujours quelque chose qui est apparent, ou qui se mesure au tir au poignet. Non mon amour, la force, elle n’est pas toujours dans les bras. Elle se trouve aussi dans la tête et dans le cœur. On n’a pas l’habitude d’enseigner cela aux petits garçons dans notre société.   Par contre ils cherchent beaucoup à démontrer leur force pour ton bien, ils construisent des maisons pour te garder au chaud, construisent les égouts pour garder ton environnement propre, font la patrouille de police pour te protéger des criminels, font les pompier pour te garder en sécurité ou jouent à des sports dangereux pour soutenir le désir des hommes de gagner, d’être des gagnant ainsi que de gagner l’estime des autres hommes.  Ils font pleins d’autre chose qui te permette de vivre de façon aisée et sécuritaire sans que tu le sache. On n’a pas l’habitude d’enseigner cela aux petites filles dans notre société.  Pour elles tout ça c’est acquis.

Les femmes et les hommes ont des forces différentes qui sont complémentaires. Lorsqu’on les unies ces forces-là, on est capables de grandes choses. Un peu de la même façon que la pluie ne pourra jamais créer de majestueux arc-en-ciel sans l’aide du soleil.

Laisse de la place aux garçons qui grandiront avec toi. Ne te moque pas de leurs passions. Ne te moque pas de leurs idées. Tu pourrais réveiller en eux de la condescendance. Exprime leur ton respect de façon contrite et honnête.  Garde-toi de leur répondre juste parce que tu te crois être plus intelligente qu’eux.

Sois de celles qui contribueront à rapprocher les rapports homme-femme.

N’aie jamais peur de rien dire.

Quand tu seras grande, je veux que tu saches que tu as  besoin d’un homme pour prendre soin de toi. C’est doux, de pouvoir partager son quotidien avec quelqu’un qu’on aime. Mais tu dois d’abord apprendre à prendre soin de lui pour le garder.

C’est pour ça que tu m’aides déjà à faire le lavage, à 4 ans. C’est pour ça que tu m’aides à passer le balai et que tu ramasses ton assiette quand tu as terminé de manger. C’est pour ça que j’insiste pour que tu déposes toi-même tes vêtements sales dans le panier et non par terre. Déjà. Parce que le jour où tu trouveras l’homme avec qui tu veux partager le reste de ta vie, je ne veux pas que ce soit une possibilité qu’il te quitte parce que tu lui en demandes trop ou parce que tu prends pour acquis qu’il ne s’occupe de rien. Si tu t’occupe plus des tâches quotidiennes pour lui, il peut devenir encore plus awesome qu’il était lorsque tu l’as rencontré, ça va augmenter votre amour à petit feux.

Comprends-moi bien ma chéri. Les hommes, on aime ça en général prendre des risques,  de se sentir utiles pour nos être chers et de faire l’amour avec la femme qu’on aime.  Prend le pour acquis et n’essaie pas d’éteindre ce feux qu’il a, car quand il aura eu assez de te voir jouer à la mère et le réprimander ou refuser du bon sexe, il va partir et il ne regardera pas en arrière.

Choisis un homme pour ce qu’il a à t’offrir de vrai.  Pour son physique un peu aussi. L’attirance et l’amour sont deux choses bien différentes. Tu as besoin que tes amis approuvent du statut de ton conjoint, car tu ne voudrais pas finir avec un perdant. Mais sache qu’il a des doutes aussi et qu’il ne voudra pas partager ses peurs dans l’intimité, car il ne voudrait pas perdre le respect que tu lui donne. C’est la complicité et l’affection que tu lui donne qui lui donnera du courage.

Traite le aussi bien quand vous êtes seuls que lorsque vous êtes en public. Ne le diminue pas aux clichés que la société d’aujourd’hui véhicule à notre sujet: niais, paresseux, braillard, colérique, tête dure.  Même si tu crois que ce n’est que des blagues,  « qu’on taquine ceux qu’on aime ». Il ne va que cumuler du ressentiment. Traite ton homme comme un roi. Même quand il n’est pas là. Ne laisse personne dire du mal de lui, à débuter par toi.

Le jour où il te donnera des enfants, met le sur un pied d’estal. Au moins pour un instant. Prend soin de son enfant, plus que d’habitude. Car il ne peut jamais être sûr à 100% qu’il est le sien. Même si tu te dis qu’il n’est jamais à la maison et qu’il devrait en prendre plus que toi sur ses épaules pendant cette période, tu te trompes. Il sacrifiera beaucoup de choses pour t’offrir une famille. Devenir père chamboulera sa vie, d’une toute autre manière que cela chamboulera la tienne.

Sa carrière est l’une des choses qu’il doit préserver. La sienne est plus importante que la tienne et plus rien ne sera pareil. Il aura besoin de savoir que tu es là pour ton enfant. Que tu crois en lui. Que tu suivras ses décisions pour le bien de tes enfants oui, mais aussi pour ton bien à toi. Encourage le à affronter ses peurs, aide le à trouver le calme chez lui pour trouver des solutions pour qu’il sente sa famille en harmonie.

Devenir père nous transforme à l’intérieur. Ça nous fait réaliser les responsabilités physiques et morales. On se remet en question plusieurs fois par jour. Si tu savais combien de fois il se trouvera nul. Dis-lui combien tu es reconnaissante de ce qu’il fait, que tu es fier de lui dès qu’il tente de faire des efforts.

Je veux que tu saches que la vie est dynamique. Souviens-toi, la pluie et le soleil savent créer des choses majestueuses.

Ce texte est l’envers de la médaille du texte de l’emmèredeuse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s