La nature de notre corruption (dernière partie)

Les motifs du libre-arbitre

Le libre-arbitre serait donc une grande illusion.   L’homme a le pouvoir d’agir mais il peut rarement analyser ses motifs — car ceux-ci sont souvent instinctifs– il croit alors que ses actions n’ont pas de motifs. Puisqu’il n’y a pas de motifs identifié, par processus d’élimination, ceux-ci proviendraient donc de sa volonté.

De plus, s’accoutumer à n’importe quel objet – sexe ou pouvoir, par exemple – c’est littéralement entrer dans un processus de dépendance croissante à la chimie biologique qui fait de ces objets des objets agréables. Plus on a de pouvoir, plus on en a de besoin. Et tout glissement dans notre pouvoir nous fait sentir mal, même s’il nous ramène seulement à un niveau qui, autrefois, nous comblait.

workplace-competetion

Il existe en effet une force qui s’attache à nous entraîner dans des plaisirs variés, qui sont dans notre intérêt génétique (ou qui l’était autrefois), mais qui ne nous apportent pas le bonheur à long terme et risquent d’engendrer de grandes souffrances pour d’autres.

Penser qu’un dollar supplémentaire, un flirt supplémentaire, ou un échelon de plus sur l’échelle sociale nous laissera rassasiés reflète une méconnaissance de la nature humaine. Une fois atteint, notre prochain grand objectif nous apportera la félicité, et la félicité est conçue pour se volatiliser aussitôt que nous y arrivons. La sélection naturelle a un méchant sens de l’humour; elle nous fait avancer grâce à une succession de promesses pour nous dire ensuite : « C’était de la blague »

Si l’amour des enfants n’est que la défense de notre ADN, si aider un ami n’est qu’une rétribution pour service rendus, si la compassion pour les opprimés n’est qu’une chasse aux bonnes affaires, en quoi sommes nous vraiment moraux?


 

Animal MoralL’Animal Moral, Robert Wright.

Psychologie évolutionniste

Condensé des idées et des conséquences de la sélection naturelle

1e partie (Sperme vs Ovule)
2e partie (Investissement parental mâle)
3e partie (Madone ou Putain)
4e partie (Monogamie vs Polygynie)
5e partie (La vie de couple)
6e partie (Sélection parentale)
7e partie (L’altruisme des hommes)
8e partie (L’hypocrisie des hommes)
9e partie (Hiérarchie sociale)
10e partie (Hormones)
11e partie (Langage et conscience)
12e partie (Ascension sociale)
13e partie (le Moi Moral)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s