L’effondrement de l’Amérique est-il inévitable?

Article original ici


Un inquiétant document académique intitulé «Les cycles de la population influencent l’histoire humaine – de la phase eugénique à une phase dysgéniques – et son éventuel déclin » a atterri comme un journal du dimanche détrempé à la porte du Château Heartiste.

Dans la période précédant le début de la transition démographique, où les taux de fécondité ont été positivement associés aux niveaux de revenu, la pression malthusienne a donné un avantage évolutif aux personnes dont les caractéristiques ont été positivement corrélées avec la qualité de l’enfant – donc un QI plus élevé– augmentant de manière la fréquence des gènes sous-jacent dans la population. Plus la fraction d’individus de qualité supérieur augmentait, plus le progrès technologique s’intensifiait. La rétroaction positive entre le progrès technologique et le niveau d’éducation a renforcé le processus de croissance, ouvrant la voie à une révolution industrielle qui a facilité un décollage endogène du carcan malthusien. La densité de population a augmenté et, avec elle, la friction sociale et politique, particulièrement importante au sommet de la pyramide sociale. Ainsi, à partir d’un certain point de l’histoire, les gens aisés ont eu moins d’enfants que les pauvres. Une fois que l’environnement économique s’améliore suffisamment, la pression de l’évolution s’affaiblit, et grâce à la propagation de l’idéologie égalitaire et du suffrage général, la quantité de personnes gagne sur la qualité. À l’heure actuelle, nous avons déjà atteint la phase de détérioration globale du capital humain comme étant la condition sine qua non pour un effondrement global par lequel la terre surpeuplée sera décimée avec une espèce au QI moyen, encore trop médiocre pour comprendre son évolution et orienter son cours.

Version courte: l’égalité équivaut à la mort.

Version longue: le succès économique contient le germe de sa propre destruction. Comme les gens deviennent plus riches et leurs misères sont soulagées par la technologie, l’égalitarisme (anciennement connu sous le nom plus souple du libéralisme) trouve un terrain fertile dans le discours social, et des filets de sécurité comme le « bien-être social » se développent en largeur et en complexité, contrecarrant le processus d’évolution naturelle de triage jusqu’à ce que les fruits de la reproduction soient partagés à parts égales entre les compétents et les inaptes, et finalement atteindre un point où l’inaptitude économique devient le favorisé au niveau reproductif, au détriment de la compétence économique.

Idiocracy, comme je l’ai dit, est peut-être le film le plus prophétique de tous les temps. La terre devient surpeuplée de gens médiocres et stupide.  Puisque la technologie interfère avec le processus de triage naturel et sain, l’idéologie égalitaire accélère la tendance dysgénique, et enfin, les barbares surpassent les suzerains égalitaire démographiquement mourant, terminant ainsi le projet de civilisation jusqu’à ce que le cycle se renouvelle et que la renaissance puisse se trouver de quoi sous la dent parmis les cendres fumantes.

La différence maintenant? Les bombes nucléaires. Tous les paris sont ouverts sur la façon dont cette itération de malheur va réaliser son potentiel. Il est possible que la destruction, cette fois-ci, soit si complète qu’un nouveau cycle de la transcendance humaine soit mort-né.

Qu’est-ce que cela signifie pour l’humanité de comprendre sa propre évolution et à « orienter son cours »? Il s’agit de savoir que de saigner les coeurs mènent aux saignements des civilisations. Quelques personnes clairvoyantes connaissent le pointage. Une grande pulsion paternaliste (patriarcale même) – mais qui est nécessairement cruelle (pour être gentil) – est nécessaire pour diriger ce cours sombrement éclairée vers un résultat heureux.  J’envisage une liste de six points d’un programme d’assurance pour la prévention de l’effondrement:

1. Fermer les frontières des nations occidentales indéfiniment. (La raison est évidente.)

2. Créer des incitations pour réduire la fertilité dysgénique.

3. Décourager l’union des QI semblables. (Les hommes fructueux qui s’accouplent avec des femmes plus belles, mais moins intelligente est eugénique. Les gènes industrieux et intelligents sont distribués plus massivement dans la population générale.).

4. Relancer le protectionnisme. (des salaires internes limités intensifient la pression du public pour des largesses gouvernementale à un segment croissant de chômeurs de longue durée.)

5. Éliminer toutes les politiques orientées vers les femmes. (Plus de Titre IX, de garderies, des gratuités contraceptives, etc… Les nombreuses preuves démontrent clairement que de se plier au désirs volage de la femme incite de mauvais résultats comme les mère monoparentales, enfants virevolté d’une famille a l’autre, le mariage tardif, la faible fécondité des classes supérieures, et la répression des iconoclastes créatifs qui sont le moteur du progrès.)

6. Réduire la diversité et sa proximité. (l’atomisation sociale encourage l’orientation à court terme, la méfiance et la corruption, qui a conduit à l’incompétence et la décadence.)

Ce dernier peut exiger une rupture des États-Unis. Ironiquement, pour sauver l’Amérique, Il va falloir la tuer auparavant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s