Sur le rôle sanctifiant de mère

Article original ici.

 

11. Une femme doit apprendre en silence, en toute soumission.
12. Je ne permets pas à une femme d’enseigner
ni de prendre une initiative avant l’homme, mais d’être en silence.
13. Oui, Adâm a été formé le premier, puis Ève.
14. Adâm n’a pas été séduit, mais la femme,
qui, séduite, est née à la transgression.
15. Mais elle sera sauvée par l’enfantement, si elles demeurent
dans l’adhérence, l’amour, la sacralité, avec pondération.

1 Timothé 2, 11-15

Qu’est-ce que Paul voulait dire dans ce verset #15 lorsqu’il dit que la femme sera « sauvée » par l’enfantement?  Il y a plusieurs idées qui sont suggérées, mais plusieurs trouvent que d’être sauvée ici veut dire quelque choses comme être sanctifiée.  Même si ce n’est pas la bonne interprétation du verset, ce fut mon expérience de mère qui m’as introduit dans le chemin de la sanctification que je n’aurais probablement pas croisé autrement. Je choisi quotidiennement de mourir mon être afin de vivre pour les autres pour la gloire de Dieu.

Sanc-ti-fier
verbe (sur un objet), Sanc-ti-fié,  sanc-ti-fie

  1. de rendre saint; distingué comme étant sacré, consécré
  2. de purifier et libéré du péché;  Sanctifier vos coeurs.
  3. d’attribuer une sanction religieuse; rendre légitime ou de lier; sanctifier un voeu.
  4. mérite respect et révérence.
  5. de rendre productif ou conduisant à la grâce spirituelle

L’enfantement purifies les femmes en les libérant de leur péché de l’égoîsme et de l’égocentrisme.  Le statut de mère légitime a traditionnellement donné le droit au respect pour la femme. La maternité a aussi traditionnellement rendu les femmes productives et ouvertes à la réception de grâces spirituelles.

Considérant tout ceci, je fut surprise par un commentaire que Cane Caldo a récemment laissé sur le blog de Dalrock.  Mr Caldo mentionne (surlignement de ma part):

Nous ne sommes pas dans un âge, ni ne sommes des gens Chrétien qui menacent de laisser nos familles afin de devenir moines ou des nonnes.  Notre temps en est un où les gens dissolues se disant laïc, ou moindrement spirituel (les Chrétiens sont trop jugeux) ne font pas seulement contempler mais POURSUIVENT le chemin des drogues ou des carrières.  Vous ne pouvez pas faire comprendre à ces gens que la famille et le travail est important, car ils sont leurs propres Dieu, ou bien ils sont les arbitres de leurs propres dieux. (même chose)

La valeur intrinsèque des activités du « travail pour son pain » et du mariage se trouve dans l’accomplissement du dessin de Dieu pour l’humain.  En dehors de ça, je ne peux juger de leurs mauvaises actions.  Je ne peux pas dire à la carriériste d’élever ses enfants car sans la sagesse centrale de la vérité du Christ, ce n’est que mon opinion.  Demandez-leurs, ils vous le diront.

Je ne dis pas de ne « pas vous marier ».  Ce que je dis c’est que peu importe ce que vous faites, faites-le pour la gloire de Dieu.  Tout le reste est futile et vain, même le mariage.  Ce devrait être évident pour nous a présent.  On vois que les gens continuent de se marier, mais ils ne rendent pas la société meilleure.  Les gens se marient encore plus qu’avant: deux, trois, même sept fois!  Les choses vont quand même en empirant.  Le mariage n’as jamais disparu dans les années 60, 20 ou dans le 19eme siècle.  C’est la religion qui est disparue. Dieu est disparu.

Aussi pervers que puissent être les tentations, les hommes se marient le plus vite possible.   Encore une fois, le mariage n’as pas été mis de côté, et les gens se marient aussi souvent qu’ils peuvent le faire, et même plus souvent qu’ils ne le devraient.  Ce qui est arrivé, c’est que les enfants sont enlevés de leurs mères!

On le décrit encore aujourd’hui comme étant Adam et Ève qui ont été maudits et ont chuté, mais c’est une version trop simpliste.  Ils voulurent être comme Dieu, alors Dieu leur donna solidement.  Dieu donna à l’homme son nom, soit père, et nous a conduis dans les ténèbres d’un monde a construire. Il a donnée à la femme la souffrance de l’enfantement et de l’élevage.

Alors les gens continuent de se marier (de toute sorte de manière, mais tout en restant proprement humain) mais les femmes n’élèvent et ne supportent plus leur fardeau des enfants.  Elles prennent la pilule.  Elles se font avorter.  Elles sont droguée lors de l’accouchement.  Elles ont leurs épidurales.  Les assurances couvrent tout.  Les assurances leurs donne un an de congé.  Elles envoient leurs enfants à la garderie à la fin de ce congé et retournent à leur emplois gratifiant et habilitant (empowering) où personne ne leur chie dans les mains, ou vomissent sur leur beau linge.  La transition se fait à l’école- une autre garderie- et elles continuent à ne pas être abusées par des misérables singes désemparés.  Elles les envoient à la pratique de soccer.  Elles les envoient aux leçons de piano.  Elles reçoivent des chèques sociaux mais CONTINUENT d’envoyer les enfants à l’école pendant presque toute la journée , cinq jours par semaine.  Elles harcèlent leurs mari afin qu’ils « passent plus de temps avec les enfants », mais passe leur temps à les envoyer chez quelqu’un d’autre.  Lorsque les enfants graduent l’école obligatoire, elles hurlent afin d’annuler tous les espoirs financiers, émotionnels et spirituels de la famille et celui de l’enfant à l’envoyer au collège.  Elles divorcent leurs pourvoyeurs et utilisent les enfants comme des marionnettes.  Les gardent lorsqu’elles veulent se sentir bien, les sacrifient lorsqu’ils veulent jouer.  Mais c’est jamais grave parce qu’il va toujours y avoir un autre homme qui va apparaître et qui va s’en occuper–et il y a toujours l’autre homme […]

La seule chose que les enfants sont supposés faire — soit de montrer aux femme leurs propres situation misérable par leur singeries désemparés– leur ont été complètement retiré. Mais pas le mariage.  Et les hommes payent la facture, littéralement, mais ils continuent de se marier.  Pendant ce temps, toute la société occidentale est dans un train géant de processus qui veux garder les enfants hors de portée des femmes.

L’appel pour réparer le mariage est finalement l’appel aux hommes de devenirs des vrais hommes et de se marier, et puis c’est l’autre appel de devenirs de vrais hommes et d’être meilleur dans le mariage: ce que j’essaie de faire comprendre depuis un an.  Je ne suis pas contre.  Ce en quoi je suis en désaccord–et je n’avais pas compris avant– c’est que les mauvais mariages, ou le manque de mariage n’est pas la source du problème.  c’est le manque de vraie mère.  Il y a quelques femmes précieuses qui ont été cassée vers la repentance et la douceur par leurs enfants car les hommes continuent à sortir les femmes de la merde à chaque fois.  C’est une bonne chose qu’un homme veuille aider les femmes.  Mais c’est une mauvaise chose de s’interposer dans la discipline et la correction qu’un homme veut donner à sa fille. Alors, nous pouvons les aider si nous nous sentons tous mené, mais de retirer le bâton de correction que sont les enfants à leurs mère est une horrible idée.

Au début de mon mariage, et quelques années après, je ne voulais pas d’enfants.  Et puis j’ai décidé, à 30 ans, que j’en voulais un vraiment. C’était une décision égoïste, basée sur ce que je voulais afin d’être heureuse. Je ne crois pas que c’est une motivation étrangère aux femmes. Mais Ô combien on ne réalise pas que de satisfaire nos désirs égoïstes est en fait notre chute! Car nous ne pouvons être de bonnes mères tout en étant concentrées à nous faire plaisirs, et malheureusement, les femmes ont été éduquées plus que tout qu’il est bon d’être motivés seulement par ce qui leurs fais plaisir.

À la vue de tout cela, la guerre féministe sur la légitimité de la maternité prend tout son sens, avec la dernière vague de mode de vie « sans enfants ».  Pour atteindre leur objectif, le féminisme et le peu d’hommes qui bénéficient du féminisme nécessitent que les femmes restent centrée sur elle-mêmes, égoïste et sans famille.

Sunshine Mary

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s