La « Game » dans le couple : Le voyage d’un lecteur

Article original ici
Cette semaine, l’article de la « Game » dans le couple est un recueil de commentaire d’un de mes lecteur : Dave d’Hawaii, un gars qui tue des sangliers sauvages au couteau pour le fun, dans lequel il discute de sa transformation d’un homme béta marié, talonné par sa femme méprisante vers un homme Alpha , qui est maintenant aimé par une femme amouraché et reconnaissante( oui la même femme!), tout ça en appliquant assidument les principes fondamentaux et, oui, même les tactiques spécifiques de la « game ». Lisez et soyez inspirés.  Vous aussi pouvez améliorer votre vie amoureuse, à l’intérieur et l’extérieur de votre mariage.
Je me suis marié jeune, et je ne connaissais tout simplement rien de la « game », ou les bénéfices d’une masculinité affirmée.  J’ai mis ma femme sur un piédestal et perdu 7 ans dans un type de relation ou je devais marcher sur des œufs constamment, où le mot divorce fut prononcé à quelques reprises.
J’ai découvert les sites des Virtuoses de la drague/ « Game » comme le vôtre il y a quelques années.  Après une bonne dose de lecture sur les « passe ou casse » (« shit test »), et les désirs subconscients des femmes, j’ai commencé à rouler la « game » sur ma femme.
La transformation de ma relation avec ma femme est tout simplement ahurissante.
Oui, elle a gagné 40 lbs après quelques années de mariage.
Une fois que j’ai appris a « gamer « ses instincts compétitifs subconscients et commencé à planter des suggestions dans son esprit que j’étais désirable chez les autres femmes, elle est devenue motivé et a perdu son poids, et son affection envers moi s’est retrouvée comme à l’époque avant notre mariage.
Une fois que j’ai commencé à reconnaître ses « passe ou casse » (« shit tests »;Dominic : je vais utiliser la traduction litérale : « tests de marde », ça me satisfait bien plus!) et de ne pas simplement les « passer » mais de les réduire en cendres, les conflits passif-agressifs qui étaient la marque de commerce de notre relation sont disparus.
On ne se chicane plus à présent.
Ma femme qui habituellement se plaignait, critiquait et qui disait à ses proches que nous avions une « relation difficiles qui a pleins de problèmes à régler » se vante a présent sans hésitation a tout le monde qu’elle est heureuse d’être mariée.
La « game » : ne partez pas sans elle.
_______________
J’ai changé la dynamique de notre relation après avoir étudier la « game ».  J’ai arrêté de lui demander ce qu’elle voulait et commencé à être plus décisif tout en utilisant l’angle plus mystérieux.
Voici un scénario typique à l’époque :
ELLE : J’ai faim
MOI : Qu’est-ce que tu veux manger »
ELLE : Je sais pas…
MOI : Du McDo peut-être?
ELLE :Je sais pas…
MOI : Du Taco Bell alors?
ELLE : (hausse les épaules)
MOI : Poulet frit Kentucky ?  Tu aimes bien la recette original du poulet…
ELLE : Ouais c’est vrai…
MOI : OK alors on y va!
On arrive à la commande à l’auto
MOI : Je vais prendre le Wrap au poulet… Chéri c’est quoi tu veux?
ELLE :Je veux pas manger ici
MOI : Quoi? Je pensais que t’avais dis…
ELLE : J’ai jamais dit que je voulais du PFK
MOI : Mais… qu’est-ce que tu veux debors?  Peu importe ce que c’est, dis-moi le et on va y aller!
ELLE : IL est trop tard!  On a déjà commandé.
MOI : OK alors,  qu’est-ce que tu veux?
ELLE : Rien, rentrons à la maison. Je vais penser à ce que je veux plus tard (Dis avec un ton vraiment déplaisant)
MOI : Pourquoi faut que tu réagisses de même?
ELLE : Réagir comment?  J’ai jamais dit que je voulais aller au PFK !
MOI : Ben qu’est-ce que tu veux debors?
ELLE : Laisse faire! Commande ce que tu veux pis ramène-moi à la maison!
MOI : Je t’ai demandé combien de fois qu’est-ce que tu voulais.  Je t’aurais amené!  Pourquoi t’agis tout le temps de même?
ELLE : Agir comment?  Oublie ça! C’est évident que tu te fou de ce que je veux!  C’est toujours à propos de ce que TU veux.  Je voulais pas de PFK pis la tu me mets ça sur ma faute parce que je veux pas manger ici.  J’ai jamais voulu manger ici en premier lieu!
MOI : Tabar)(*() de Câli*?*&? de CIb%$ »$/
Même scénario maintenant :
ELLE : J’ai faim.
MOI : Moi aussi. Viens-t-en.
ELLE : Aller où?
MOI : Tu va voir.
ELLE : Aweye dis moi…
MOI : (Je roule mes yeux et je me détourne d’elle, me préparant à partir avec ou sans elle) :  Bon vas-tu me poser 36 mille question comme un bébé gâté ou vas-tu me suivre et manger avec moi?
ELLE : (elle se prépare a partir) : Aweye.. pourquoi tu me le dit pas?
À ce point, je pourrais l’amener à un restaurant bien chic ou au McDo, on s’en fou!
Ce qui importe c’est que j’ai passé son « tests de marde » et j’ai joué mon rôle de « pourvoyeur ».
J’ai arrêter de traiter ma femme comme si j’étais un esclave qui était prêt a tout faire pour sa déesse et j’ai commencé à la traiter comme une petite sœur gossante en passant ses « test de marde en la taquinant », en usant de sarcasmes grossiers, ou de compliments mal lancés, tout en gardant le « cadre »  qui renforce subconsciemment le fait que je suis attirant pour les autres femmes
.
Comme autre exemple, je me souviens une fois ou nous avons été à un souper et il y avait une super belle blonde qui était une ami d’un de mes amis et c’était la première fois que je la voyais.  Elle et moi avons engagé tout de suite la conversation.
Après le diner, alors qu’on revenait à la maison, elle commence à me dire :
« Alors, dis-moi, est-ce que ________ est plus belle que moi? »
Bon, il faut comprendre que oui, elle l’était et nous étions tous les deux conscients. (Elle était un model pour des maillots de bain)
J’étais mortifié de lui admettre.  J’ai tout de suite réfléchi et lui menti.  Elle est devenue folle :
« Pourquoi tu lui a parlé toute la soirée?  Es-tu attiré par elle?  Ne me ment pas! Je t’ai vu comment tu la regardais et tu lui parlais!
Je lui ai répondu, comme un con : «  Ben, elle était là en face de moi toute la soirée… »
Évidement, la conversation à escalader dans cette direction, elle devenait de plus en plus fâchée, jouant le rôle de l’interrogateur hostile, et moi, le mari stupide, pris au fait d’avoir fait quelque chose de mal, essayant d’éviter la punition qui s’en venait ultimement.
Elle a « dominé » la conversation à partir du début, dominant le « cadre » et j’ai tout simplement perdu ma colonne vertébrale.
Éventuellement, c’est devenu une chicane solide, alors que je me suis moi-même mis en colère de la voir aussi fâchée, car en réalité, je n’avais rien fait de mal mis à part le fait d’avoir eu la témérité de converser avec une jolie femme à la même table.
Maintenant, voir le contraste avec la manière dont je gère un tel incident aujourd’hui, alors que j’ai compris les dynamiques sous-jacentes derrière les raisons pourquoi on finissait toujours par avoir ces chicanes.
MOI : Bien sûr qu’elle me parlait!  La pluparts des belles femmes me parle.  C’est EXACTEMENT pourquoi tu m’as marié. Quelles dames peut résister à ça? (Je lui flex mes biceps comme si j’étais  Mr muscle.. et en gardant une sourire en coin)
Elle : (Elle roule ses yeux, ris un peu et me répond)  « Ouais ouais .. aucune femme ne voudrait de toi si t’étais le dernier gars sur la terre »
MOI : C’est pas ce que ( nom de sa meilleurs amie) a dit l’autre soir quand elle s’est mise a m’embrasser…
ELLE : (ris encore plus) Tes tellement con!
En d’autres termes, j’ai réussi tourner ces « tests de marde » en vantardise amusante avec un « cadre » subliminal (en la traitant comme ma petite sœur avec des lulu plutôt qu’une déesse pour qui je serais fortuné de lui embrasser les pieds) plutôt que de lui répondre directement.  Bref, j’ai compris comment diriger la conversation.. la dominer.
Je lui disais constamment les mêmes menteries d’un mari dominé et apeuré, le modèle exact de la caricature des hommes dans les médias féministes « Oh chéri, je n’ai d’yeux que pour toi.  Je te jure!  Je ne regarde jamais les autres femmes »
En rétrospection, Je n’arrive pas a croire que j’ai passé des ANNÉES à clamer mon innocence et la supplier de ne pas être fâchée, et je ne réalisais pas qu’en utilisant cette tactique, j’avais TOUJOURS comme résultat des mauvais sentiments et des « problèmes de couple ».
En même temps, Je dois renforcer la notion que je suis désirable aux autres femmes (Souvenez-vous, personne ne veut aller dans le bar ou il n’y a personne, toute le monde veut aller dans le club qui a un line-up)
Je vous le dis, je me sentais VRAIMENT stupide et ridicule lorsque j’ai commencé à agir de la sorte à chaque fois qu’un « test  de marde » se présentait.
Maintenant, ça vient tout seul.
La plupart des bétas, lorsqu’ils commencent à apprendre la « game » et qu’ils l’applique avec les femmes, sont consterné à quel point c’est efficace. Une lumière s’allume, et ils sentent la force alpha spirituelle d’une armée de guerriers ancestraux qui coule dans leur veine et qui les guides dans la voie de la vertu.  Brandissez votre épée et buvez joyeusement du calice doré!  Guerrier poète!  Votre domination sur la gente féminine vous est maintenant ouverte!
_________________________
Plus je suppliais ma femme… plaidant  pour elle… quêtant toujours « pourquoi faut-il que tu sois si fâchée?  Ne peut-on pas juste s’entendre?  Est-ce vraiment si grave?  Écoute,, je m’excuse…
Ah oui, je m’excusais TOUT LE TEMPS.  Oh et je quêtais souvent pour le sexe.
J’essayais la logique et la raison pour gérer son état émotionnel.  Ça ne marchait jamais… Jamais!
En d’autres termes, je laissais son état émotionnel dicter mes réponses.  J’essayais d’apaiser son humeur.
Après avoir lu sur la « game » j’ai compris les motivations biologiques de base des femmes.  J’ai rapidement réalisé, que j’agissais comme un béta et qu’elle n’étais plus attiré par moi,  ce qui la rendait encore plus fâchée à chaque jour car elle ne pouvait pas endurer le fait qu’elle était mariée a un homme sans colonnes, cherchant toujours a apaiser et quêter pour le sexe.
Lorsque je suis devenu conscient de cette dynamique, je suis devenu conscient de la façon dont j’agissais avec elle.
Comme exemple récent de ce changement d’état d’esprit dont je parle :
L’autre soir, je l’ai appelé pour la laisser savoir que je m’en venais et qu’elle pouvait préparer le souper afin qu’il soit prêt a mon arrivée.
J’étais extrêmement fatigué de mon cours d’art martiaux ce jours là (je pratique le kickboxing full contact de façon très rigoureuse).. et j’ai arrêté chez mon ami rapidement vers 5 :00 pour lui ramener quelque chose que je lui avait emprunté. Il m’offrit petit drink rapide avant de repartir.  Après un vers, je me suis accroupi sur le canapé de mon ami pour un moment, pour me réveiller à 2 :30 le matin!
J’ai conduis jusqu’à la maison et me coucha dans le lit, croyant qu’elle était endormie..mais elle me dit avec son ton méprisant «  as-tu eu du fun cette nuit? »
Je lui ai simplement dit : «  je me suis endormie sur le canapé de ________.  Je suis fatigué, bonne nuit ma chérie »
Je me suis tout de suite tourné et m’endormis.  Je ne me souviens même pas de ce qu’elle a dit pour me répondre.
Le vieux moi serait encore en train de quêter son pardon et m’excusant  sans arrêt.
Elle était encore vexé le lendemain matin.. Alors je l’ai laissé être vexée.  Elle a essayé d’en faire une chicane et je ne faisant que levé mes épaules et faire a déjeuner.  Elle disait quelque chose de pointu, je changeais de sujet.
Puisqu’elle continuait d’insister, je lui ai donc dit carrément : J’étais mort!, je me suis accroupi sur le canapé et je me suis endormi par pure exténuation.  De quoi devrais-je m’excuser?  Je vais manger mon déjeuner et jouir de ce beau matin.  Veux-tu me joindre?
Elle a peut-être grincé encore un peu, mais à la fin, nous avons eu un bon déjeuner et le sujet étais clos. À part l’occasionnelle joke dans les jours suivants comme : « tu ne rentre plus à la maison maintenant… » Auquel j’ignore et change le sujet ou « j’acquiesce et j’amplifie » jusqu’à l’absurdité.
« Bien sur ma chère! , tu ne sais pas que je suis un macro qui doit gérer plusieurs prostituée qui prend tout mon temps? »
Le vieux béta –moi aurait été banni du lit pour se coucher sur le sofa, soumis a quelques jours de silence et moi de quêter son pardon…aggravant ainsi la situation a chaque fois que je quête.
À chaque chicane, l’homme ne devrait jamais choisir le canapé.  Cette méthode est la méthode du béta.  Soit que vous dormez dans votre propre lit et laisser sortir la fumé qui lui sort de ses oreilles alors que vous lui ronfler à ses côté, ou soit qu’elle choisit le canapé.
_______________________
Oui, je suis d’accord qu’on peut utiliser la « game » du « con » dans une relation a long terme (RLT), mais dans mon cas je l’utilise rarement.
Une fois je l’ai ramené trop tard pour un vol à Vegas car nous étions à un party d’amis.  Elle a commencé à me CRIER après dans l’auto, car c’était vraiment de ma faute qu’elle aies raté son avion pour aller voir sa famille.  Elle est devenue hystérique.  Pleurant et criant, car elle ne serait pas a temps pour la fête a sa mère.
C’est la seule fois que je lui crié en retour.  Je l’ai regardé droit dans les yeux et je lui ai crié : « TA YEULE.  OK C’EST ARRIVÉ!.  CRIER ET HURLER NE VA PAS TE FAIRE EMBARQUER DAND L’AVION QUI EST DÉJÀ PARTI!  C’EST FINI! »
Ce fut le seul moment que j’ai vraiment fait peur a ma femme.  Elle est allée s’assoir en arrière.  Plus tard elle m’as confirmé qu’elle pensait que j’allais la frapper, avec mon air arrogant.  En près de 12 ans, c’est probablement la seule fois que je lui ai crié après comme ça.  Je suis du genre tranquille et relax.. Ma mèche est vraiment longue.
Il est intéressant de noter qu’après le long, et silencieux chemin du retour, elle fut titillée par mon show agressif. Heh!  Va savoir…
Ce commentaire est certifié Rihanna
___________________________
Ce que vous devez prendre en note c’est que, PEU IMPORTE ce que vous faites, vous devez garder le « cadre ».
Que vous faisiez des choses gentilles ou que vous agissiez comme un con, cela ne tuera pas son attirance pour vous en soi.
Faites juste en sorte que peu importe ce que vous faites, vous ne le faites pas comme un béta, de manière a supplier.
Vous devez résumer la « game » en une seule phrase, et c’est « NE SOYEZ PAS BÉTA ».  Ne la mettez pas sur un piédestal.  Adoptez la mentalité que vous êtes au top de son piédestal, et agissez conséquemment.
Exemple :
Chérie, voudrais-tu que je te donne un massage?  Je sais que tu a mal partout avec ta dure journée.  Laisse-moi te faire sentir mieux…
Ceci serait une offre typique prisée et récompensée par 99% des femmes qui l’entendent.  Une histoire du genre évoquerait « Wow , c’est tellement GENTIL!  T’es tellement chanceuse d’avoir un tel mari! »
Mais en réalité… c’est béta.
C’est de quêter et plaider a faire plaisir a votre femme.  Substantiellement, vous êtes en train de demander la permission de lui donner une faveur.
La moitié du temps, elle va refuser l’offre, même si elle VEUT et meurt pour un massage… car bien que ses muscle lui font mal, profondément elle ressent le mépris à l’idée que son corps nu se fasse toucher par un homme béta.
Faire la même chose, mais pas de manière béta : style  arrogant/prétentieux : Viens ici et enlève ton linge.  Je suis tannée de t’entendre te plaindre d’avoir mal partout.
Ou en y allant de façon plus subliminal tout en démontrant un statut plus élevé : « Oh.. tu devrais tellement remercier la vie que tu aies marié un expert masseur »
Dans le cas comme dans l’autre, vous avez fait votre devoir conjugal.  Mais en gardant le « cadre »pour faire ces choses, cela va conserver, ou tuer l’attraction qu’elle a pour vous.
Vous faites quelque chose de béta dans votre séduction?  Vous pouvez en sortir et recommencer plus tard lors de votre prochaine approche.
Agir béta dans votre mariage?  Vous avez commencé le long séjour vers l’enfer du divorce.
La bétatitude dans le couple n’est pas un interrupteur on/off.  C’est un agent viral qui s’incruste lentement, mais inexorablement, et rend votre femme malade jusqu’à ce qu’elle soit à cent mille lieux de vous.  Habituellement dans les bras d’un autre homme qui n’est pas infecté.  Et avec la moitié de votre argent.  Alors si vous voulez vous marier (et ne dite pas que je ne vous ais pas averti) vous devez avoir une bonne idée de la nature psychologique des femmes,  et un bon contrat pré-nuptial.
__________________________
Je n’avais aucune idée a quel point j’échouais à ses « tests de marde » et pourquoi ça finissait toujours par un conflit passif-agressif.  Je croyais que les « tests de marde » étaient des questions logiques basées sur une pensée linéaire.
Après avoir lu l’approche «  Acquiesce & Amplifie » aux tests de marde dans le blog maintenant disparu « la méthode réalité », j’ai pensé longuement et durement aux nombres de fois que j’ai rencontré ces tests et a quel point je les échouais.
La première fois que j’ai essayé le A&A était lorsqu’elle m’a demandé si j’avais une maîtresse, je lui ai répondu : non, j’en a 4, et que ça m’épuise de toute les satisfaire, incluant toi ».  J’ai retenu mon souffle alors que j’attendais  sa réaction… elle a rit et me dit : « Tu délire », auquel j’ai répondu encore par un A&A : « Certain!, pourquoi tu pense que je reste marié à toi? »  La conversation à tourner vers du taquinage plaisantin, finissant par moi la tapant sur fesse et de la jouer rough de façon amusante.
En dedans, c’est comme si j’avais trouvé le Saint Graal.  J’ai perdu combien d’ANNÉE à répondre «  qu’est-ce que tu veux dire si j’ai une maitresse?  Pourquoi tu pense ça?  Tu sais que tu es la seule femme pour moi! »
La fois d’après ou j’ai eu un autre test de marde, j’étais fin prêt :
« Est-ce que j’ai de l’air grosse dans cette robe? »
Les tests de marde son en fait des piège à béta.
L’absurdité des tests de marde, c’est que les femmes ne sont pas conscientes qu’elles les donnent.  Ce qui les rend encore plus dangereux.
______________________________
Quand les femmes se rencontrent, spécialement  en compagnie mixte, elle vont souvent mentionner leur maris comme s’ils étaient de petits enfants. Des fois nos amis disent a ma femme :Il est mieux de se comporter sinon il va aller dans son coin! » ou « Il est mieux de rester tranquille sinon il va avoir des problèmes! » ou toute sorte de variation de ce thème qui présume qu’elle est l’autorité et que je devrais répondre d’elle. 
À chaque fois que je rencontre ce sujet, je ne laisse jamais ce commentaire aller, je réponds avec une manière prétentieuse : « Ben oui! Elle est mieux de rester tranquille car sinon C’EST MOI qui devra la mettre dans son coin! »   Auquel ma femme répond par une face de dénigrement, et puis je tourne la conversation vers une évocation sexuelle «  Non seulement je vais te mettre dans le coin, mais je devrai te donner la fessée, et tu sais ce qui arrive quand je te donne la fessée »  Je re-cadre la discussion et évoque une intimité sexuelle qui change le ton de la conversation et le theme de l’autorité du couple est oublié par les autres femmes rapidement.  Ils répondent habituellement avec un « Eurk.. garder ça pour vous » ou « louer vous dont une chambre »  Et tout le monde en rit et vous pouvez maintenant changer la discussion sur un autre sujet.
Une des plus grandes sources de mécontentement dans les RLT vient de l’influence de ses amis.  Vous devez apprendre à démontrer votre domination non seulement à elle, mais aux yeux des autres aussi.  Ce genre de comportement devrait allumer en elle une étincelle d’attirance.
Utiliser les démonstrations publiques d’affection (DPA) très rarement.  Je n’embrasse jamais ma femme devant les autres et je lui prends rarement la main, ou la cajole, ou me colle ou toute autre sorte de comportement intime devant les autres, même devant des amis proches. Lorsque vous faites ce genre de chose, comme l’asseoir sur vos cuisses dans un party, elle va aimer et apprécier ce geste d’affection et va amplifier son attraction.. mais seulement si c’est vraiment un geste  donnée comme un cadeau.  Je lui ai fait ça dans un party et elle m’as donner  son regard, le même regard qu’elle m’avais donner il ya de cela 14 ans.  Ma démonstration publique d’affection cette soirée fut récompensée par une vrai démonstration privée de son affection plus tard dans la nuit.
Même choses pour les fleurs, bonbons, ou autre cadeau romantiques considéré par la société comme étant la façon correct de démontrer leur amour. Dans l’aspect séduction, ça ne vas pas jouer contre vous si vous les donner fréquemment, mais si vous lui acheter constamment des fleurs, des toutous ou bonbon etc… ils vont perdre de leur valeur afin d’inspirer son attraction envers vous, lorsque vous êtes dans une RLT.
Le meilleur conseil de RLT que je pourrais vous donner est celui-ci : lorsque vous avez fait quelque chose de mauvais, et qu’elle mérite une excuse, vous DEVEZ apprendre à vous excuser avec sincérité sans projeter une attitude que vous êtes désolé.
Cela semble confus en premier, mais ce que je veux dire c’est que pendant que vous vous excusez pour quelque chose, vous DEVEZ garder un état de domination sociale.  Ne quêter pas le pardon.  Ne vous excuser pas plus d’une fois.. jamais.  Si vous vous excusez, vous le dites qu’une seule fois, avec un détail des raison pourquoi vous savez que vous avez mal agit, que vous comprenez pourquoi votre comportement a vexer votre partenaire, et vous dites votre excuse, et C’EST TOUT.  N’essayer PAS de vous rattraper.  Ne pliez pas a ses demandes.  Si elle dit « tu devras me rapporter des fleurs pour ça » C’est garantie que vous n’aller PAS lui donner des fleurs.
Ne demander même pas pour son pardon.  Agissez comme si votre excuse est tout ce qu’il y a a dire. 
Elle peut vous pardonner ou pas.
Ce dernier point était le plus dure pour moi a comprendre.  Je ne peux pas vous dire a quel point c’est différent lorsque nous nous chicanons, et je maintiens le cadre à ne pas devenir quêteur pour son pardon.
Nos chicanes peuvent être vraiment agressives, mais si je maintiens une mentalité dominante, ces conflits finissent rapidement et résultent très souvent par le meilleur genre de sexe dans une RLT.. le sexe qui pardonne.
Je pensais que « le sexe qui pardonne » était un mythe (Éditeur : je crois qu’il est plus précis d’appeler ça le sexe après chicane, puisque ce n’est pas le pardon, mais la chicane qui titille le sexe féminin)  Maintenant vous savez la vérité : le sexe qui pardonne n’existe que si votre femme vous respecte, et désir votre dominance.  Même si vous êtes dans l’erreur, et que vous vous excusez et admettez vos torts, si vous le faites correctement et conserver votre statut dominant, sa colère va disparaître, mais son attirance va augmenter.  Pensez que de vous chicaner avec votre femme et le test de marde ultime d’une RLT.
Si vous êtes un béta qui quête, demande et supplie pour être pardonné et qui plaide pour qu’elle ne se mette pas en colère ou que vous lui dites de seulement « d’oublier ça » , la tension va éventuellement augmenter et exploser.  Mais sa satisfaction subconsciente avec votre comportement béta va tuer dans l’œuf toute chance de sexe qui pardonne, et cela va s’incruster dans d’autre facette de votre relation.
Si vous doutez, il est mieux de compter sur  votre côté plus connard que pas assez connard.  Ou, si vous n’e comprenez pas comment s’excuser comme un alpha, prenez le plan B, Niez, Niez, Niez et ensuite accusez la d’être une salope qui se méfie de tout.
_____________________________
Lorsque je commençais a changer mon comportement, je devais penser sans arrêt à ce que je disais ou faisais.  C’était difficile au début.
Mais plus vous faites ces choses consciemment, plus vous voyez comment ça fonctionne positivement dans votre couple, et plus ça devient facile.
Quand je commençais à la « gamer », j’avais encore peur de son état émotionel.  Je trouvais la « game » comme un moyen de ne pas faire ressortir sa colère ou sa déception.
Maintenant, par contre, j’ai vraiment développé  l’état d’esprit à ne PAS avoir peur de l’état émotionnel de ma femme.
Je ne suis pas en désaccord avec le commentaire d’Epoxytocin : « Si tu gère ça comme il faut, ça ne devrait pas partir de chicane »
Je rajouterais : Et puis qu’est-ce que ça peut bien faire si ça part une chicane?  As-tu peur d’avoir un argument avec ta femme?  Pourquoi as-tu peur de son état émotionel?
Quand j’ai réalisé cet état d’esprit, et une fois internalisé, tout a commencé a devenir une seconde nature.
En tant que mari béta-isé, je vivais constamment dans la peur de la vexer.. peur de sa désapprobation.. peur de ses larmes.  J’utilisais souvent des menteries et de lui dire des choses qui n’était pas mauvaises,  juste pour éviter qu’elle soit en colère avec moi.  C’était au moment ou on était au plus pire.
À la plage, à l’époque de mes jours bétas :
ELLE : Je te vois regarder la belle fille en bikini
MOI : Non ce n’est pas vrai.  Honnêtement chérie, je n’ai d’yeux que pour toi.
Nous savions tous les deux que je mentais.. et elle se mettait en colère, et ne voulais plus me parler et on finissait par se chicaner et foutre en l’air toute la journée.  C’est ironique n’est-ce pas?  En lui mentant afin d’éviter les conflits, je rendais les choses encore pire.
Maintenant?
ELLE :Je te vois regarder la belle fille!
MOI : Elle est solide n’est-ce pas?
Bien joué, Dave d’Hawaii, bien joué!
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s